...

Vue d'ensemble de Florence, Italie.

Florence, italienne Firenze, latine Florentia, ville, capitale de Firenze provincia (province) et Toscana (Toscane) regione (région), Italie centrale. La ville, située à environ 230 km au nord-ouest de Rome, est entourée de collines légèrement ondulées couvertes de villas et de fermes, de vignobles et de vergers. Florence a été fondée en tant que colonie militaire romaine vers le 1er siècle avant Jésus-Christ, et au cours de sa longue histoire, elle a été une république, un siège du duché de Toscane et une capitale (1865-70) de l'Italie. Au cours des XIVe et XVIe siècles, Florence a acquis une prééminence dans les domaines du commerce et de la finance, de l'enseignement et surtout des arts[1].

Florence, or Firenze, is the capital of the famous Italian region of Tuscany. It is one of the most visited cities in Italy, attracting approximately ten million tourists every year. This online Guide de voyage de Florence will inform you about all the Attractions in the Tuscan capital and provide you with some useful tips to make a visit to the city as successful as possible. For example, it is advisable to book and reserve your tickets in advance to avoid long queues. When you take this information and tips to yourself, you are assured of a successful city trip to the city of the Renaissance, Florence! [2].

Située près de la Piazza del Duomo, la Piazza della Signoria est une autre place florentine importante. Cette place en forme de L abrite l'hôtel de ville de Florence, le Palazzo Vecchio, ainsi que la Loggia dei Lanzi, une galerie en plein air, qui présente de superbes arches et des sculptures de la Renaissance[3].

Les points forts culturels de Florence, en Italie.

Visiter Florence laisse aux amateurs d'art et de bonne vie de riches souvenirs. Et si une grande partie du grand art de la Renaissance demeure ici, l'influence de cette explosion culturelle - la Renaissance florentine - se répercute dans le monde entier et pour cela, nous pouvons être reconnaissants[4].

Berceau de la Renaissance et foyer de ce qui se fait de mieux au monde en matière d'art, de mode, de gastronomie et d'architecture, la culture de Florence, comme celle du reste de l'Italie, est absolument débordante. Ce qui distingue Florence, cependant, peut se résumer en deux mots qui résument le mieux ce que la ville offre - une beauté inégalée[3].

La Piazza del Duomo est le cœur culturel de Florence. Grande place, c'est l'endroit le plus visité de Florence et on y trouve des chefs-d'œuvre architecturaux tels que la cathédrale Santa Maria del Fiore, le clocher de Giotto et le baptistère Saint-Jean. La cathédrale Santa Maria del Fiore, également appelée Duomo, est considérée comme l'une des plus belles églises d'Italie, et son dôme a été le plus grand du monde pendant plusieurs siècles. Présentant des éléments gothiques et de la Renaissance, le Duomo représente l'épanouissement du mouvement de la Renaissance et est un symbole indélébile de Florence[3].

Florence médiévale, Italie.

Au départ, Florence était un camp fortifié appelé Florentia qui se trouvait sur la Via Cassia, une voie romaine qui s'étendait entre les contreforts des Apennins et la côte occidentale de l'Italie, sur la mer Tyrrhénienne. C'était la principale route entre Rome et le Nord[5].

Florence, Italy is often referred to as the Cradle of the Renaissance, representing the rebirth of the realms of art and science between the 14th and 17th centuries. The height of the city’s artistic development came in the 15th century, when the Medici, Florence’s prominent banking family, devoted an astronomical amount of funds into garnering the talents of the city’s architects, sculptors, painters and writers. Florence flourished as a center of influence for all of Italy, and thriving artists from all over flocked to the city. As a result, Florence today is a treasure trove of artistic and architectural gems, the masterpieces of defining artists of the Renaissance such as Michelangelo and Da Vinci displayed in internationally renowned museums and art galleries. These six pieces of Italian Renaissance art that record the vibrant history of the era cannot be missed by history buffs and art enthusiasts visiting the city of Florence[6].

De l'autre côté de la rue du musée Duomo se trouve la célèbre cathédrale de Florence. Doté du premier grand dôme construit en Europe depuis plus de mille ans, le Duomo a marqué le début de la Renaissance architecturale (inspirant plus tard des dômes du Vatican au Capitole américain). Conçu par Filippo Brunelleschi, l'immense dôme - plus haut qu'un terrain de football au bout - s'est élevé par anneaux. Il a d'abord créé une partie des grandes nervures blanches, puis a rempli l'espace avec des briques qui s'emboîtent les unes dans les autres. Lorsqu'un anneau était terminé et autoportant, il déplaçait l'échafaudage vers le haut et en construisait un autre[7].

L'art florentin de la Renaissance.

Florence was the birthplace of High Renaissance art, which lasted from 1450 to 1527. While Medieval art focused on basic story telling of the Bible, Renaissance art focused on naturalism and human emotion. Medieval art was abstract, formulaic, and largely produced by monks whereas Renaissance art was rational, mathematical, individualistic, consisted of linear perspective and shading (Chiaroscuro) and produced by specialists (Leonardo da Vinci, Donatello, Michelangelo, and Raphael). Religion was important, but with this new age came the humanization of religious figures in art, such as Expulsion from the Garden of Eden, Ecce Homo (Bosch, 1470s), and Madonna Della Seggiola; People of this age began to understand themselves as human beings, which reflected in art. The Renaissance marked the rebirth of classical values in art and society as people studied the ancient masters of the Greco-Roman world; Art became focused on realism as opposed to idealism[8].

Les retables gothiques dorés, comme cette Annonciation du maître siennois Simone Martini, ont dû éblouir les fidèles dans les années 1300. Les stars de la classe florentine de 1500 sont toutes ici : L'Annonciation de Léonard de Vinci est exquise. La Sainte Famille de Michel-Ange montre qu'il peut faire plus que sculpter des statues. Et Raphaël, considéré comme une synthèse de la puissance de Michel-Ange et de la grâce de Léonard, capture un moment délicat dans sa Madone au pinson d'or. Et la collection suit l'art après la Renaissance avec des chefs-d'œuvre comme la glissante Dame au long cou de Parmigianino[4].

Les peintures de Sandro Botticelli telles que "Primavera", "La naissance de Vénus" et "L'adoration des mages de 1475" font partie de ses œuvres d'art les plus célèbres. Le musée abrite également "La Sainte Famille (Doni Tondo)" de Michel-Ange, "L'Annonciation" et "L'Adoration des Mages" de Léonard de Vinci, "La Vénus d'Urbino" de Titien, "La Méduse" du Caravage et bien d'autres chefs-d'œuvre de renommée mondiale[9].

Florence romaine, Italie.

Il ne reste que peu de choses de Florentia de nos jours ; les ruines du théâtre se trouvent sous le Palazzo Vecchio, quelques ruines des bains publics se trouvent sous la Torre della Pagliazza, il y a d'autres ruines sous la cathédrale Sainte-Marie-de-la-Fleur et le baptistère, et dans la via del Proconsolo, il est possible de voir où se trouvaient les tours. Le musée de Florence, qui a fermé en 2010, accueillait un modèle miniature de Florentia ainsi que des fouilles étrusques et romaines[10].

De l'actuelle Piazza Donatello en direction de l'est vers le torrent Affrico, il y avait probablement une agglomération urbaine étrusque-romaine qui était l'expansion vers l'Arno de la Fiesole romaine en défense du pont étrusque qui traversait l'Arno à la hauteur de l'actuelle Rovezzano, déjà mentionnée par des historiens médiévaux comme Giovanni Villani[11].

Vers le sud, Florentia était bordée d'une zone de villas et de thermes, une zone qui porte encore le nom de Bagno a Ripoli, une commune du Chianti, contiguë à la ville actuelle, mais qui, à l'époque romaine, était un lieu de loisirs et de repos, comme en témoigne la découverte de villas et de complexes thermaux. Mais le témoignage le plus intéressant de l'Étrurie romaine est la zone archéologique de Fiesole, avec le théâtre presque intact et les thermes, déjà de l'époque républicaine, qui ont été embellis sous les empereurs Claude et Septime Sévère[11].

Les preuves archéologiques de la région suggèrent que les résidents romains de la région de Fiesole étaient probablement plus aisés que leurs homologues de la ville de Florentia. Les fouilles de la région ont révélé des villas luxueuses, des bains thermaux et d'autres luxes associés aux riches. La découverte d'une inscription claudienne, dédiée à l'empereur Claude, indique également que les habitants de Fiesole avaient une affinité avec la culture romaine impériale.

 

Les fouilles ont également permis de découvrir un certain nombre d'objets qui suggèrent que la région abritait une variété d'artisans.

Références

La Renaissance florentine | Rick Steves Classroom Europe.https://classroom.ricksteves.com/videos/the-florentine-renaissance
6 pièces d'art de la Renaissance italienne à voir absolument à Florence.https://www.authenticvacations.com/italian-renaissance-art Consulté le 2023-03-19
Florence : La capitale culturelle de l'Europe.https://www.ricksteves.com/watch-read-listen/read/articles/florence-the-cultural-capital-of-europe Consulté le 2023-03-19
Florence.https://en.wikipedia.org/wiki/Florence Consulté le 2023-03-19
10 lieux culturels à visiter à Florence - Culture tourist.https://culturetourist.com/destinations/italy/10-cultural-spots-to-visit-in-florence/ Consulté le 2023-03-19
La Florence romaine antique.https://magazine.dooid.it/en/interests-en/the-ancient-roman-florence/ Consulté le 2023-03-19
Florentia (ville romaine).https://en.wikipedia.org/wiki/Florentia_(Roman_city) Consulté le 2023-03-19
fr_FRFrançais